Toulouse : un chien décède après que ses maîtres l’ont abandonné derrière la SPA

Par Gala Jacquin - Publié le 09/08/2022 - L'opinion Indépendante

Manny, un jeune labrador, vient d’être victime de négligence et de la bêtise humaine. Abandonné et muselé, ce vendredi 5 août, il est retrouvé mort ce lundi.

Les abandons et maltraitances s’enchaînent avec les vacances. Manny, jeune labrador croisé, vient d’être retrouvé sans vie derrière la SPA de Toulouse. C’est en tout cas, les informations communiquées à L’Opinion Indépendante par Céline Gardel, Capitaine de police et présidente de l’association Les4pattounes.

"L'horreur n'a pas de limite", déplore Céline Gardel. Ce lundi, elle est alertée à 13h30. On lui raconte qu’une dame enceinte souhaitait abandonner son chien. Ainsi, son père a emmené Manny du côté de la SPA de Toulouse ce vendredi 5 août. L’homme a alors attaché le pauvre animal à un portail dans les bois derrière le refuge pour animaux.

La présidente de l’association Les4pattounes témoigne alors que Manny était attaché avec seulement un mètre de laisse et une muselière, "donc il ne pouvait pas alerter". Pour la Capitaine de police, l’animal "était voué à mourir en silence".

Ils l’ont retrouvé trop tard !

Dès qu’elle a pris connaissance de la situation, Céline Gardel a demandé au père de retrouver le chien et de lui envoyer des photos. Elle remarque sur les images qu’elle reçoit que Manny n’a pas de muselière. Mais il était trop tard, les fortes températures et le temps n’ont pas joué en la faveur de l’animal.

La présidente de l’association Les4pattounes ne peut constater le décès de Manny, âgé seulement de deux ans et demi. "Le chien est décédé... C’est juste une horreur, on va d’horreur en horreur", pleure Céline Gardel. Dégoûtée, elle ajoute qu’une plainte va être déposée pour abandon contre les propriétaires de Manny. Pour rappel, l’abandon d’un animal est un crime. Il est passible de trois ans de prison et de 45.000 euros d’amende.

chienne morte.jpg

Toulouse : une chienne frappée par son propriétaire à coups de hache

Par Kenza Gros Desormeaux - Publié le 08/08/2022  l'opinion indépendante

Une chienne a failli perdre la vie sous les coups de son propriétaire armé d’une hache. Un récit effroyable.

La maltraitance des animaux est un fléau répandu. Ce samedi 6 août, un homme a failli tuer sa chienne en s’acharnant sur elle… À coups de hache. Une histoire à peine croyable et des images terrifiantes ont été relayées par l’association de défense animale de Toulouse "Les 4 Pattounes", alertée par ses homologues "Un avenir pour eux" et "Donne la patte".

"Il avait la ferme intention de lui donner la mort"

Il s’agit de la terrible histoire de Liam, une jeune chienne boxer croisée staff. Âgée de deux ans et demi, elle est victime de sévices et de cruautés depuis des années.

Liam était malmenée depuis des mois par son propriétaire, jusqu’à hier, où il a décidé de la supprimer à coups de hache", témoigne l’association.

Domicilié dans la commune de Pouvourville, au sud de Toulouse, le propriétaire n’en était pas à son coup d’essai. Contactée par L’Opinion Indépendante, Céline Gardel, capitaine de police et présidente de l’association Les 4 Pattounes a raconté :

Le propriétaire souhaitait s’en débarrasser depuis une semaine, il est parti samedi matin dans les bois de Pouvourville dans la ferme intention de lui donner la mort".
Muni d’une hache, le propriétaire aurait donc infligé plusieurs coups à sa chienne avant qu’elle n’arrive à s’échapper. "Il l’a laissé pour morte après lui avoir porté plusieurs coups qui lui ont brisé les os du crâne, des sinus et des entailles sur le corps", déplore la présidente de l'association. Proche de la mort, la malheureuse "a réussi à se sauver en retirant son collier et à rejoindre une écurie où elle a été retrouvée", indique Céline Gardel. Prise en charge par un vétérinaire, Liam, dont le pronostic vital était engagé, a été opérée en urgence.
Retrouvez l'intégralité de l'interview sur le lien suivant : https://lopinion.com/articles/actualite/14488_toulouse-chienne-frappee-a-coups-de-hache?fbclid=IwAR1zEopvAOYkwEGP5i0tJD13nklK5Yr65ZISTz2NH-lZGvr2_t0rZ
liam.jpe

notre projet Les4pattounes, retenu coup de cœur du jury Icad

ICAD.jpg

 

L’ ensemble des policiers et gendarmes formés grâce à notre E-formation 2 diffusée à partir du 26 juin, seront dotés d’un lecteur de puces Icad offert.

Ce maillage de collègues référents permettra d’optimiser le traitement de ces infractions et ainsi de lutter contre la maltraitance animale.

Nous remercions aussi l’ ensemble des institutionnels partenaires, notamment les magistrats, leurs soutiens est précieux ici.

Nous sommes tous un précieux maillons de cette chaîne…. On compte sur vous pour diffuser… et pour dénoncer quand vous êtes témoin de maltraitance

Toulouse : Céline Gardel, policière décorée grâce à ses actions pour les animaux
Interview disponible en intégralité sur le site internet "l'opinion indépendante"

Céline Gardel, policière depuis 15 ans, a reçu la médaille de l'Engagement de la Mutuelle des Forces de Sécurité (MGP), le 9 mars dernier, pour ses actions en faveur de la cause animale. Elle espère, pour la suite, créer une brigade spécialisée dans la protection animale. 

"C’est un réel honneur pour moi d’être récompensée pour cette cause", se réjouit Céline Gardel. La Toulousaine de 45 ans a toujours été sensible à la protection animale. Très vite, dans son métier, elle se rend compte que malgré l'important arsenal législatif français en faveur des animaux, les policiers se retrouvent souvent désarmés sur le terrain, faute de formation adaptée.

Dans un premier temps, pour répondre à cette lacune, Céline Gardel a créé l’association "Les 4 Pattounes" en mai 2019. Ensuite, elle met en place une formation destinée aux forces de l’ordre pour apprendre à gérer délits et infractions en lien avec des animaux. (...)

Interview réalisée par Camélia BALISTROU

récompense céline.jpg

Céline Gardel : une capitaine de police engagée pour la protection des animaux
Interview disponible sur le site internet viaoccitanie.tv

 

Protéger les animaux. C’est le combat que cette capitaine de police mène depuis des années. 

Ce jeune chien était battu par son propriétaire avant de lui être retiré, un exemple parmi tant d’autres. Un engagement soutenu par de nombreux bénévoles. Céline Gardel connaît bien les refuges toulousains. 

À la maison, chien et chats ont été adoptés. En 2019, la policière créée même une association de protection des animaux…

Car pour mener son combat Céline Gardel croit à la formation. Elle anime notamment des actions de sensibilisation pour les enfants. C’est la deuxième fois que cette école fait appel à elle. 

Sa prochaine mission : 

terminer la création d’un module sur la maltraitance animale pour les nouveaux policiers. 

Les premiers cours devraient être dispensé mi-juin. 

Interview réalisée par 

Par CARON Mélanie

celine.jpe